Zone de campement provisoire

Les Coriaces

Résidence du 16 au 26 janvier 2019

Les Coriaces / Martine Dupé et Cécile Kiffer

Zone de campement provisoire

D’après La Fin du Monde en Avançant et Derrière les Collines d’Eugène Durif ainsi que des fragments de l’Au-delà de Didier-Georges Gabily

Les personnages dans Zone de campement provisoire sont des laissés pour compte. Ceux qui doivent se débrouiller comme ils peuvent avec leurs corps, avec leurs têtes pour survivre. Ces gens-là ne sont pas dupes, conscients de leur extrême fragilité. Ils peuvent se faire violence, s’automutiler mais cela n’empêche pas d’en passer par l’humour comme une arme.

Nous jouons plusieurs figures chacune, dont des rôles d’hommes. Il y a un Bonimenteur et sa compagne Estrella qui cheminent. Il y a La Branque et Sissi qui vivent dans la rue et Igor qui leur vend de la came pour mieux les prostituer. Tragédie et clown se renvoient l’un à l’autre. Une fréquence autre mais qui parle de la même chose, de la difficulté à ne pas sombrer. Pirouettes rocambolesques. Pieds de nez aux pouvoirs. Nous écrirons des intermèdes traités comme des apartés, des confidences au public, séquences clownesques qui se juxtaposent aux textes déjà écrits. Nos métamorphoses de figure à figure se font à vue. Costumes d’un ancien temps comme si ces figures avaient traversé les époques avec toujours la même violence faite aux femmes. Nous nous mettons en scène, nous créons notre style, nous construisons notre espace, notre temps et notre jeu.

Avec

Martine Dupé et Cécile Kiffer

Regard extérieur et chorégraphie

Carole Paimpol

Création Son, musique et lumière

Romain Thomas

Avec la complicité active de de Jean-François SIVADIER, François TANGUY et Pierre MEUNIER

chantier ouvert au public